1. Accueil
  2.  / 
  3. Blog
  4.  / 
  5. Tout savoir sur le prix des roses
logo blog
16.02.23

Tout savoir sur le prix des roses

A l’approche de la Saint-Valentin, le prix des roses s’envole aussi bien du côté des producteurs que chez le fleuriste. Comment expliquer ces évolutions du prix des roses ? Variété, mode de production, logistique… Sessile vous dévoile les coulisses du marché de la rose pour vous aider à mieux comprendre comment ça fonctionne !

Combien coûte une rose ?

Le prix des roses fluctue en fonction des saisons

C’est une évidence, mais il convient tout de même de la rappeler, les fleurs, tout comme les fruits et légumes, possèdent leur saisonnalité. Le prix des roses fluctue donc en fonction des saisons. La rose est une fleur printanière, et vous la trouverez donc moins cher chez votre fleuriste si vous l’achetez à cette période.

En dehors de sa période de floraison, il y a fort à parier que les roses vous coûteront plus cher ! En effet, si les roses ne trouvent pas naturellement les conditions idéales pour fleurir, il faut les recréer artificiellement, ce qui a un impact sur leur prix.

C’est pourquoi chez Sessile nous vous recommandons autant que possible d’acheter des roses au printemps, lors de leur floraison naturelle. De cette manière, vous aurez davantage de chances de mettre la main sur des roses produites en France !

Bouquet de roses

Des fleurs gourmandes en énergie

Une chose à savoir sur les roses pour comprendre leur prix, c’est qu’elles sont extrêmement gourmandes en chaleur et en énergie car pour s’épanouir, les roses requièrent beaucoup de chaleur et de lumière. Comme il s’agit d’une fleur très populaire, nous avons souvent tendance à vouloir en acheter toute l’année, sans tenir compte de sa saisonnalité.

La conséquence de cette demande est une mondialisation de la production de roses. Elles sont ainsi produites dans des pays à la fois chauds et ensoleillés en Afrique (Kenya, Ethiopie) ou en Amérique du Sud (Equateur, Colombie) avant d’être acheminées vers les Pays-Bas puis redistribuées dans toute l’Europe. Le prix des roses s’en trouve affecté notamment en raison des logistiques complexes induites par leur acheminement.

La seconde option consiste à les faire pousser sous serres, principalement aux Pays-Bas, pour reconstituer les meilleures conditions pour qu’elles fleurissent. Néanmoins, ce mode de production a un coût puisqu’il nécessite une grande quantité d’électricité pour que les roses puissent s’épanouir. Dans un contexte de hausse généralisée du prix de l’énergie, le prix de la rose a donc tendance à être affecté par cette hausse des tarifs de l’énergie. La guerre en Ukraine a aussi affecté les tarifs du gaz, indispensable au fonctionnement des serres, ce qui a mécaniquement augmenté le prix des roses cultivées sous serre.

 

Je trouve mon bouquet de roses

 

La chaîne logistique affecte profondément la valeur des roses

Aujourd’hui, la plupart des roses vendues en France proviennent de l’étranger. 87 % d’entre elles proviennent des Pays-Bas, 11 % du Kenya, et 2,4 % d’Equateur selon les chiffres de la douane française. Néanmoins, ces chiffres recensent les pays ayant livré les roses et non ceux les ayant produites, l’essentiel de la distribution étant centralisée en Hollande.

Lorsque les roses arrivent chez votre fleuriste, elles sont donc passées entre les mains de multiples intermédiaires qui ont ponctionné une commission, ce qui explique les prix affichés en boutique. La majorité du prix que vous payez s’explique donc par l’acheminement des fleurs depuis l’autre bout du monde.

Nous vous recommandons donc de privilégier les variétés françaises quand c’est possible. Les fleuristes font beaucoup d’efforts en matière de traçabilité : n’hésitez donc pas à leur demander des roses qui ont été produites en France.

prix des roses fleuriste

Paye-t-on les roses plus cher chez son artisan fleuriste ?

Le prix des roses fluctue en fonction de l’offre et la demande

Le prix des roses varie selon les moments de l’année auxquels vous souhaitez en acheter. Par exemple, pour la Saint-Valentin, les roses rouges sont très demandées ce qui a tendance à gonfler leur prix. Ainsi, si vous trouvez les roses plus chères en boutique, gardez à l’esprit que ce n’est pas la faute de votre artisan fleuriste ! Celui-ci ne fait que répercuter la hausse du prix des roses qu’il retrouve chez son grossiste.

De manière générale, nous vous conseillons de privilégier les fleurs de saison plutôt que d’acheter des roses à tout moment de l’année. De nombreuses fleurs hivernales peuvent envoyer un message d’amour, comme la renoncule ou les anémones. Vous pourrez les trouver à des prix plus bas que les roses. La renoncule en particulier, en raison de sa forme ample, peut très bien se substituer à la rose pour un effet similaire.

Le meilleur rapport qualité-prix des roses chez votre fleuriste

Le prix d’une rose chez votre fleuriste varie en fonction du prix de la rose chez le producteur puis chez le grossiste : ne pensez donc pas que votre fleuriste gonfle artificiellement ses prix ! En règle générale, le fleuriste tente de maintenir une marge constante pour ne pas vous pénaliser au moment de votre achat.

Les roses que vous trouverez chez votre fleuriste risquent d’être un peu plus chères que celles que vous retrouverez en grande surface, mais ce prix supérieur n’est pas forcément une mauvaise nouvelle. En effet, les variétés disponibles en boutique sont souvent de bien meilleure qualité, et vous pourrez ainsi profiter plus longtemps de vos fleurs après les avoir achetées. Votre fleuriste renouvelle son stock 2 à 3 fois par semaine, afin que vos roses soient toujours de première fraîcheur.

Autre explication au prix des roses chez votre fleuriste : de plus en plus d’artisans fleuristes décident de se tourner vers des roses produites en France. Or, celles-ci coûtent un peu plus chères, car elles sont issues de productions moins intensives que les roses importées. Comme elle n’ont pas à traverser le globe pour se retrouver sur les étals des fleuristes, elles embelliront votre intérieur plus longtemps.

Par ailleurs, chez Sessile, nous ne pouvons que vous recommander de vous rendre en priorité chez votre artisan fleuriste pour acheter vos fleurs : non seulement vous y trouverez des fleurs de meilleure qualité, mais vous aurez aussi l’occasion d’allier les roses à d’autres fleurs de saison pour des compositions uniques.

Le savoir-faire du fleuriste fait toute la différence

Si les bouquets de roses coûtent un peu plus cher chez votre artisan fleuriste, c’est aussi parce qu’un bouquet est bien plus qu’un assemblage de fleurs : il s’agit d’une véritable expression artisanale de la créativité du fleuriste. Nous vous conseillons donc de varier un peu les plaisirs, en associant des roses à d’autres types de fleurs afin d’obtenir des bouquets uniques.

Rejoignez-nous

Pourquoi les roses rouges coûtent elles plus cher à l’approche de la Saint-Valentin ?

La Saint-Valentin a lieu le 14 février partout dans le monde

La Saint-Valentin est l’un des seuls événements au monde à se dérouler à la même date : le 14 février. Or, la rose rouge est devenue la fleur emblème de la journée des amoureux, ce qui signifie que la demande de roses rouges est très forte en ce jour précis. La rose rouge est recherchée 10 fois plus que les autres jours de l’année !

Étant très demandée, le prix de la rose rouge augmente

C’est à la Saint-Valentin que la demande de rose rouge s’envole : on estime que les fleuristes en vendent environ dix fois plus que le reste de l’année. Parce que vous êtes très nombreux à demander des roses rouges en même temps, leur prix est plus élevé que le reste de l’année.

Bouquet de roses

La logistique fait mécaniquement augmenter le prix de la rose rouge

La consommation de roses rouges étant trop importante pour que la production française puisse y répondre, et puisque la période de floraison des roses intervient plus tard dans l’année, celles-ci sont importées depuis le Kenya ou l’Equateur afin de combler la demande. Le fait d’acheminer ces fleurs depuis l’étranger a évidemment un impact sur le prix des roses.

Le prix moyen d’une rose rouge à la Saint-Valentin

En moyenne, on estime que le prix de la rose rouge peut tripler à l’occasion de la Saint-Valentin ! Suivant les variétés qui vous taperont dans l’œil, le prix de la rose rouge à l’unité peut varier entre 4 et 8 € la tige.

Privilégier des fleurs de saison moins onéreuses

Si la rose rouge, symbole absolu de l’amour, a tendance à voler la vedette aux autres fleurs de saison pour la Saint-Valentin, vous pouvez également opter pour des fleurs de saison pour témoigner de votre amour.

En février, vous pouvez par exemple opter pour des renoncules, dont les formes amples et gracieuses se prêteront à merveille à un bouquet romantique pour la Saint-Valentin. Autre option, les anémones, qui ont l’avantage de proposer une large palette de couleurs, et dont le lien avec Aphrodite, déesse de l’amour de l’antiquité grecque, en font une fleur romantique également. Cerise sur le gâteau : les anémones sont beaucoup produites en France, et notamment dans le Var ; vous aurez ainsi des chances d’avoir accès à des fleurs françaises. Enfin, le mimosa fleurit également en février et fait aussi l’objet de nombreuses cultures en France.

    Suivez l'actualité des fleurs de saison avec notre newsletter

    Comment est fixé le prix d’un bouquet de roses ?

    Le nombre de roses influe sur le prix du bouquet de roses

    Vous vous en doutez, le prix de votre bouquet de roses dépendra évidemment du nombre de roses que vous choisirez pour le composer. Ainsi, cela va sans dire, le prix d’un bouquet de 10 roses n’est pas le même que le prix d’un bouquet de 100 roses ! Pour savoir combien votre bouquet va vous coûter, n’hésitez pas à demander le prix de la rose à l’unité à votre artisan fleuriste.

    Les variétés ont une influence sur le prix d’un bouquet de roses

    Autre évidence : la variété de roses que vous choisirez a une incidence sur le prix de votre bouquet de roses. Par exemple, vous pourrez trouver des roses Red Calypso à tiges courtes moins cher que les belles et amples Red Naomi dont les tiges sont plus longues et les boutons plus amples.

    De la même manière, la couleur des roses que vous choisissez aura aussi un effet sur le prix de votre bouquet de rose. Le prix d’une rose blanche est souvent moins élevé que le prix d’une rose rouge. Vous pouvez donc par exemple opter pour des roses avalanches, de couleur blanche, afin que votre bouquet vous revienne moins cher.

    Pour savoir combien coûte un bouquet de roses, n’hésitez pas à demander le prix de la rose à l’unité en fonction de la variété à votre fleuriste !

    Bouquet de roses

    La provenance des roses

    La provenance des roses a un effet certain sur le prix des roses. Aujourd’hui, près de 85 % des fleurs vendues en France sont acheminées depuis l’étranger. La production nationale est pour l’heure insuffisante pour répondre à la demande de roses, ce qui implique de délocaliser la production de roses et de les importer depuis l’étranger.

    Vous vous en doutez, mais les fleurs ne sont pas des produits comme les autres ! Fragiles, elles ont besoin de beaucoup de soin dans toute la chaîne logistique. Avant qu’elles arrivent sur vos étals, les roses ont besoin d’être maintenues à des températures relativement basses. Ainsi, cela nécessite une livraison réfrigérée, énergivore et plus coûteuse, ce qui fait aussi augmenter le prix des roses que vous pourriez offrir.

    De l’autre côté, 10 % des roses sont produites en France ; si celles-ci sont souvent de bien meilleure qualité, elles coûtent souvent un peu plus cher dans la mesure où le coût du travail est plus élevé en France. Les plus grosses régions productrices de roses en France sont le Var, le Finistère et les Alpes-Maritimes.

    Comment commander des roses à prix réduit ?

    Acheter les roses au printemps pour les avoir à meilleur prix

    La meilleure façon de trouver des roses à un prix abordable sans sacrifier la qualité des fleurs que vous achetez reste de les acheter au printemps, qui correspond à leur période de floraison. A noter que les roses de couleur roses sont souvent produites en France : si vous souhaitez mettre la main sur des fleurs produites en France,  n’hésitez pas à préférer les roses roses. 

    Optez pour le retrait en magasin

    Une bonne façon pour réduire le prix de votre bouquet de roses est de retirer directement votre commande en magasin plutôt que de le faire livrer : en économisant sur les frais de livraison, vous devriez parvenir à réduire un peu le prix de votre bouquet de roses.

    Composer vous-même votre bouquet

    Une autre possibilité pour économiser, mais pas forcément la plus simple : faire vous-même votre bouquet de roses après en avoir achetées à la tige. Ce faisant, vous serez sûr d’avoir un bouquet unique ! Et vous pourrez même lui donner une seconde vie, en faisant sécher vos roses

    Suivez l’évolution du prix des roses

    Afin que vous puissiez vous assurer que vous achetez toujours vos roses au prix juste, et pour savoir à quelle période de l’année vous les paierez moins cher, nous vous proposons de visualiser l’évolution du prix des roses en fonction des variétés disponibles à Rungis.

    Le prix des roses expliqué par les artisans fleuristes

    Pour tout savoir du prix des roses, trois artisans fleuristes évoquent pour vous le fonctionnement du marché, afin que vous puissiez acheter vos roses en toute connaissance de cause !

    Nous espérons que cet article vous a plu ! Pour retrouver les plus beaux bouquets de roses à côté de chez vous, nous vous invitons à chercher le fleuriste le plus proche de chez vous. 

    Qui sommes nous ?

    Sessile est un collectif d’artisans fleuristes sur Internet qui ambitionne de redonner aux professionnels de la fleur la place qu’ils méritent sur Internet, en facilitant le virage numérique pour les commerces de proximité. Aujourd’hui, le collectif compte plus de 400 fleuristes en France et en Belgique. Le site met en relation des artisans fleuristes qui souhaitent vendre des créations qui leur ressemblent à des internautes qui souhaitent retrouver la qualité et le savoir-faire de créations artisanales. L’objectif à terme est de soutenir la filière fleuriste face à la concurrence grandissante des pureplayers et des grandes surfaces.