Publié le

La Toussaint, un événement floral

Souvenez-vous : il y a quelques semaines, la rédaction de Sessile vous avait proposé un panorama des fleurs les plus tendances des fleurs d’automne. Cette fois, c’est à la Toussaint le 1er novembre que nous allons nous intéresser. Petit tour d’horizon de l’un des temps fort floraux les plus importants de l’année. 

Toussaint : une journée pour rendre hommage aux morts

La Toussaint est un temps fort du calendrier floral : c’est en effet la période de l’année la plus dynamique pour les fleuristes en termes de volume vendu, juste après la période de Noël, où les traditionnels sapins battent tous les records. Il y a la Toussaint le 1er novembre d’abord, et la journée des morts le 2 novembre.

La principale raison de ce dynamisme des ventes de fleurs tient dans la tradition qui entoure la Toussaint : c’est en effet la journée traditionnelle pour rendre hommage aux défunts en fleurissant leur tombe. Depuis le XIXe siècle, les bougies qui ornaient les tombes et symbolisaient le passage de la vie à la mort, ont progressivement cédé la place aux fleurs qui ont rempli le même office. 

Aujourd’hui, la fleur tient une place importante dans la commémoration des funérailles, qu’il s’agisse des bouquets de fleurs qui ornent les tombes ou des couronnes de deuil. 

La star incontestée : le chrysanthème

La vedette de la saison est sans aucun doute le chrysanthème, qui par sa symbolique est la fleur de l’hommage aux morts par excellence. Surnommée la “fleur des morts”, la tradition du chrysanthème remonte au XIXe siècle.

Bien que sa signification varie au gré des latitudes, son symbolisme renvoie presque toujours à la longévité et à la santé.Si en France elle est la fleur mortuaire par excellence, elle renvoie à l’éternité au Japon, en Russie ou en Corée. 

Son choix tient essentiellement au fait qu’elle est l’une des dernière fleur à fleurir à cette période de l’année. Enfin, elle propose une très large variété de couleur, ce qui lui permet de s’adapter aux goûts et aux situations.  

Le cyclamen, l’autre fleur de la Toussaint

Les chrysanthèmes sont les reines de l’automne, mais d’autres fleurs à la floraison tardive peuvent tout à fait fleurir les tombes. L’essentiel est que les variétés en question résistent aux premiers froids. 

On peut notamment penser au cylcamen qui offre des fleurs élégantes en fin d’année, et dont les couleurs détonnantes peuvent aussi rendre un hommage appuyé à un proche disparu. Ce n’est pas pour rien que le cyclamen symbolise la sincérité des sentiments. Il est aussi robuste malgré sa délicatesse, ce qui lui permet de résister aux intempéries de saison.

Quoiqu’il en soit, Sessile vous accompagne pour rendre hommage à vos proches disparus. Prenez contact avec l’artisan fleuriste à côté de chez vous pour vous fournir les meilleurs conseils.