1. Accueil
  2.  / 
  3. Blog
  4.  / 
  5. Comment entretenir ses orchidées ?
logo blog
15.05.24

Comment entretenir ses orchidées ?

Aux quatre coins du monde, les orchidées n’ont de cesse de séduire les amateurs de plantes exotiques en pot. Parce que ces beautés de la nature  nécessitent des soins spécifiques pour s’épanouir durablement,  la rédaction Sessile.fr vous partage ses conseils pratiques pour  chouchouter votre orchidée !

Bien connaître votre orchidée

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la famille des orchidées compte pas moins de 22 000 espèces ! Le chiffre  augmente chaque année, ce qui en fait la plus vaste des familles de plantes à fleurs. 

Pour pouvoir leur apporter les soins appropriés, nous vous invitons avant tout à bien connaître votre plante.

Il existe deux grandes familles d’orchidées : les orchidées épiphytes et les orchidées terrestres.

Les orchidées épiphytes vivent sur les arbres ou les branches d’autres plantes. Contrairement aux parasites, elles ne tirent aucune nourriture ou aucun nutriment de l’arbre sur lequel elles poussent. Leur principale caractéristique est de disposer de racines aériennes qui poussent sans attache et qui s’assèchent entre les périodes de pluie. Elles ont besoin d’un milieu ouvert avec une bonne aération et un bon drainage. 

Les cattleyas, les vandas, les phalaenopsis et les dendrobiums sont des orchidées épiphytes.

Les orchidées terrestres s’épanouissent directement sur le sol, dans un humus qui retient l’eau ou dans du bois et des feuilles en décomposition. Pour pousser dans les meilleures conditions, elles ont besoin d’un sol constamment humide, mais pas détrempé.

Les cymbidiums, les miltonias et les paphiopedilums sont des orchidées terrestres.

 

Je trouve mes orchidées

 

Un arrosage adapté à la variété de l’orchidée

De prime abord, on pourrait croire que ces plantes originaires des forêts tropicales ont besoin d’être arrosées plusieurs fois par semaine. 

En fonction du type d’orchidée et de la saison, si la plante est en croissance active ou non, la quantité et la fréquence d’arrosage doivent être ajustées. 

Notez que l’été demeure la période la plus propice à la croissance des orchidées – c’est donc à ce moment de l’année qu’elles nécessitent le plus d’eau.

Gardez aussi à l’esprit que les orchidées détestent les courants d’air et préfèrent les atmosphères humides. C’est l’une des raisons pour lesquelles les phalaenopsis se portent à merveille lorsqu’ils sont placés dans une salle de bain, par exemple. Pour y voir plus clair et vous aider à en profiter plus longtemps, voici quelques recommandations pratiques.

Les orchidées qui ont besoin d’une humidité constante :

  • Paphiopedilum
  • Miltonia
  • Cymbidium
  • Dontoglossum

Les orchidées qui ont besoin d’une humidité constante pendant la croissance active, mais qui peuvent sécher entre les arrosages lorsqu’elles ne le sont pas : 

  • Cattleya
  • Oncidium
  • Brassia
  • Dendrobium

Les orchidées qui doivent rester presque sèches entre les arrosages : 

  • Phalaenopsis
  • Vanda
  • Ascocenda

De manière générale, veillez à ne pas mouiller les feuilles lorsque vous arrosez votre orchidée. Si elles sont mouillées, séchez-les simplement avec un mouchoir en papier ou un coton-tige. Ne laissez jamais l’eau stagner dans le pot, au risque que les racines pourrissent. Laissez égoutter votre plante avant de la replacer sur son support.

Rejoignez-nous

La lumière, clé d’une floraison réussie

Les orchidées proviennent à l’origine d’un environnement tropical humide, qui reçoit beaucoup de lumière mais pas de soleil direct. 

Divers facteurs peuvent déclencher la floraison des orchidées – mais sa floraison dépend avant tout du niveau de luminosité qu’elle reçoit.

Évitez la lumière directe du soleil, votre orchidée appréciera l’apport de lumière derrière un rideau ou des stores de fenêtre. 

Bien que les besoins en luminosité varient sensiblement selon le genre, gardez en tête que le feuillage des orchidées doit être d’un jaune-vert clair plutôt que d’un vert gazon luxuriant. En outre, les feuilles de vos plantes doivent être fermes et se tenir droites.

Secrets de taille : donnez une seconde vie à votre orchidée

Vous avez profité de votre orchidée pendant plusieurs mois – à présent, les fleurs fanent et tombent.  Il est temps de couper la tige de la plante pour lui permettre de se régénérer et de se préparer à refleurir.

Pour tailler votre orchidée, commencez par désinfecter vos ciseaux ou sécateurs avec de l’alcool à friction pour éviter l’éventuelle propagation de maladies. Attendez que toutes les fleurs soient fanées avant de tailler. 

Pour les phalaenopsis, coupez la tige juste au-dessus d’un nœud sous la première fleur fanée pour encourager une nouvelle pousse, ou coupez la tige entière à la base. Retirez également les feuilles jaunes ou endommagées, ainsi que les racines pourries ou sèches.

Ne coupez jamais les racines aériennes – ces racines grises qui s’enroulent sont vitales pour votre orchidée ! 

A moins que vous ne soyez un expert en orchidées, nous vous recommandons également de ne pas retirer votre orchidée de son pot en plastique.

    Suivez l'actualité des fleurs de saison avec notre newsletter


    Boostez la croissance de votre orchidée avec des engrais naturels 

    Afin de stimuler la croissance naturelle de votre orchidée, vous pouvez utiliser des engrais organiques tels que le marc de café et les cendres de bois, qui contiennent de l’azote, du phosphore et du potassium. Ajoutez-les lors de l’arrosage de votre plante. 

    Veillez néanmoins à ne pas suralimenter votre plante, au risque de l’endommager.

    L’avis de Sessile.fr sur l’entretien des orchidées

    Depuis quelques années, les orchidées trônent fièrement sur les étals des artisans fleuristes et dans les rayons des supermarchés.

    Afin de répondre à la demande, le marché de l’orchidée a progressivement évolué pour prendre deux voies distinctes :  d’un côté,  les orchidées produites industriellement. De l’autre, celles soigneusement choisies par des artisans fleuristes passionnés. 

    Sans surprise, le tarif de l’orchidée est directement tributaire de son mode de production et de culture.

    Même s’il peut être tentant d’acheter une orchidée low cost en grande surface, sachez que la croissance de ces plantes a été “boostée” pour les vendre plus rapidement. Même avec les meilleurs soins, leur durée de vie est généralement courte.

    Pour profiter pleinement de votre orchidée, profitez du savoir-faire et des conseils de votre artisan fleuriste du réseau Sessile.fr !

    Qui sommes nous ?

    Sessile lutte pour l’indépendance des artisans fleuristes sur Internet. Fondé en 2019 par 6 amis, Sessile rassemble 500 fleuristes, engagés dans la transformation de la filière et permet déjà de livrer plus de 50% des Français. En brisant la logique de catalogue sur Internet, le réseau met en avant le savoir-faire de chaque fleuriste et contribue à faire vivre l’art floral. Les fleuristes peuvent faire vivre leur passion et conçoivent des bouquets plus créatifs car ils sont ainsi plus libres de proposer des fleurs de saison, des fleurs locales quand c’est possible.