1. Accueil
  2.  / 
  3. Blog
  4.  / 
  5. Confinement : les aides auxquelles vous pouvez prétendre
logo blog
16.11.20

Confinement : les aides auxquelles vous pouvez prétendre

Le reconfinement annoncé en octobre par Jean Castex impose une nouvelle fermeture pour les commerces considérés comme non essentiels, dont font partie les fleuristes. Pour soutenir les professionnels, le gouvernement a annoncé une série de mesures visant à vous accompagner dans cette épreuve. La rédaction de Sessile vous donne toutes les informations sur les mécanismes d’aide auxquels vous pouvez prétendre.

1/ Le fonds de solidarité

Vous pouvez bénéficier d’une aide de 1500 à 10 000 euros par mois, selon la perte de chiffre d’affaires, en tant que commerce employant moins de 50 salariés. Vous pourrez retrouver les coordonnées des chambres du commerce et des métiers de votre région en cliquant sur le lien suivant.

Si vous exercez dans l’un des départements où le couvre-feu a été annoncé en octobre, vous pourrez envoyer votre dossier dès le 20 novembre. 

Bon à savoir : les recettes générées par le click and collect mis en place durant le confinement ne sont pas comptabilisées lors de votre demande d’indemnisation au Fonds de solidarité. 

En savoir plus

2/ L’exonération des charges sociales

Vous pouvez également prétendre à l’exonération totale de vos charges sociales si votre entreprise emploie moins de 50 salariés. 

En savoir plus

3/ Les remises d’impôts

Face aux éventuelles difficultés de paiement consécutives à la fermeture de votre boutique, vous pouvez demander le report ou l’étalement du paiement de votre dette fiscale. Dans certaines situations, vous pouvez également solliciter une remise des impôts directs (comme l’impôt sur les bénéfices). 

En savoir plus

4/ La réduction du montant du loyer

Votre bailleur peut, à votre demande, réduire ou annuler le recouvrement de votre loyer. 

En savoir plus

5/ Le chômage partiel

Si votre commerce est concerné par les mesures sanitaires annoncées par le gouvernement, et que par conséquent vos salariés sont dans l’impossibilité de travailler, vous pouvez faire une demande de chômage partiel.

En savoir plus

6/ Le prêt garanti par l’Etat

Vous avez la possibilité de contracter un prêt garanti par l’Etat auprès de votre banque jusqu’au 30 juin 2021, à un taux compris entre 1 et 2,5 %. Son amortissement peut être étalé entre 1 et 5 ans.  

Si vous n’avez pas de solution de financement, l’Etat peut accorder des prêts directs entre 10 000 et 50 000 €. 

En savoir plus

7/ Les aides régionales

Les régions proposent également des dispositifs d’aide aux commerçants. Prenez contact avec votre conseil régional pour en savoir plus. 

En savoir plus

8/ Les aides à la mise en place du click and collect

Afin d’aider les commerçants à poursuivre leur activité par le biais de la vente en ligne, l’Etat encourage la mise en place de canaux de ventes additionnels. Les recettes générées par le click and collect ne sont pas comptabilisées dans le calcul du Fonds de solidarité. 

Rapprochez vous de la CCI de votre département pour en savoir plus. 

En savoir plus

Face au confinement, Sessile propose un accès gratuit à son site. Si vous souhaitez profiter de votre propre boutique, n’hésitez pas à nous contacter par mail à tanguy@sessile.fr, ou par téléphone au 06 09 17 56 35.