Publié le

Pour un Internet des artisans fleuristes

Internet offre des opportunités de croissance pour les fleuristes indépendants, mais ceux-ci cherchent encore une solution en adéquation avec le fonctionnement de leur boutique et les spécificités de leur profession. Pourtant, les utilisateurs cherchent bien les fleuristes indépendants sur Internet : Sessile les aide simplement à se rendre visible au bon endroit.

Les artisans, chouchous des Français

C’est un fait : les Français sont attachés à leurs artisans. Selon un sondage BVA de 2017, ils sont 81 % à déclarer faire confiance aux artisans. Les premières raisons évoquées de cet amour tiennent principalement dans une reconnaissance de la qualité de leur formation et de l’offre de service : expertise de leur métier, savoir-faire et bien entendu qualité des produits proposés à la vente. Chiffres encore plus encourageants, les artisans sont perçus comme garants d’un savoir-faire (94 %), travailleurs (93 %) et compétents (91 %).

Le développement des grandes surfaces et l’essor d’Internet n’a donc pas atténué la fréquentation des commerces de proximité. Les Français sont 31 % à faire appel à un artisan plusieurs fois par mois.

Le marché de la fleur est toujours dominé par les artisans fleuristes

Le marché de la fleur est dominé par quelques grandes tendances :

  • Les artisans fleuristes indépendants restent les acteurs majoritaires de la vente de fleurs (40 % de parts de marché) ;
  • Mais cette position est remise en cause par l’émergence de nouveaux circuits (du producteur au consommateur) et de nouveaux acteurs (fleuristes en ligne).

Selon le rapport annuel 2018 de la FEVAD, près de 85 % des internautes achètent en ligne, soit une hausse de 15 % par rapport à 2016. Acheter en ligne est donc devenu une habitude pour la plupart des internautes : les fleuristes doivent s’emparer de ce canal en croissance.

Parmi le chiffre d’affaire de la vente de fleurs, le commerce électronique représente près de 10 % de parts de marché. Pourtant, les artisans fleuristes réalisent seulement 1 % de leurs ventes par ce biais. C’est pourquoi, chez Sessile, nous ambitionnons de permettre aux fleuristes d’occuper la place qui leur revient sur le marché en ligne.

Internet doit être un outil au service des artisans

Aujourd’hui, si Internet est perçu comme un moteur de croissance du chiffre d’affaires, peu de commerçants ont les ressources ou les compétences pour mener à bien la transition numérique de leur activité. Par ailleurs, la concurrence des plateformes intermédiaires les empêche d’être visibles sur Internet.

Les consommateurs, lorsqu’ils souhaitent acheter des fleurs en ligne, cherchent pourtant à le faire auprès d’un artisan fleuriste ! En effet, les recherches d’un fleuriste à proximité de son domicile sont quatre fois plus importantes que les recherches de bouquets standards. La majorité des clients qui cherchent un fleuriste sur Internet souhaitent acheter un bouquet dans les 48h.

Il est donc essentiel que les fleuristes prennent la main sur les opportunités de croissance que leur offre Internet.

Concrètement, Sessile

Parce que nous croyons qu’un Internet au service des fleuristes est possible, chez Sessile, nous souhaitons adapter les outils numériques à la pratique du métier de fleuriste et non l’inverse. Le fleuriste est un professionnel formé, qualifié, pas un prestataire.

Notre objectif est donc de reproduire autant que faire se peut la relation avec le client telle qu’elle se déroule en magasin, et de maintenir un lien de proximité entre l’internaute et le fleuriste le plus proche de chez lui.
Commander un bouquet à un fleuriste sur Sessile, c’est faire confiance à son savoir-faire pour réaliser un bouquet adapté à son budget, à ses goûts et à l’occasion. Sessile, ce n’est pas l’abandon de la boutique physique, mais un prolongement de la vitrine sur Internet.

L’union fait la force ! Notre idée, c’est aussi de mettre les fleuristes indépendants en réseau pour qu’ils deviennent plus visibles sur Internet : la visibilité des uns profite à celle des autres.

“Grâce à Sessile, je suis plus visible sur Internet. J’aime aussi l’idée que la plateforme nous permette avant tout de mettre en valeur nos créations plutôt que de mettre les fleuristes en concurrence.”

Lauren, artisan fleuriste à Epiphyte, Paris 

Concrètement, nous mettons à disposition des artisans fleuristes 3 outils pour leur permettre de domestiquer Internet :

  • Une boutique de vente en ligne : le fleuriste propose ses produits au tarif qu’il estime juste. Pas de catalogue, celui-ci est libre de proposer ses créations les plus originales !
  • Un accompagnement sur la présence en ligne : avoir son site est un premier pas, le rendre visible est le second. Nous proposons aux artisans fleuristes d’être présents là où les internautes les cherchent. La visibilité des uns profite aussi à celle des autres, tout le monde y gagne.
  • Un développement de la clientèle : les outils numériques sont un levier efficace pour accroître le nombre de clients, mais aussi pour la fidéliser !

Vous êtes fleuriste et êtes intéressé par notre démarche ? Ou vous souhaitez tout simplement partager votre expérience ? Nous serions ravis d’en discuter avec vous ! N’hésitez pas à nous contacter !